La joie de la ruine parentale

Nan, on veut pas TOUT ramener à l’argent mais soyons lucide : qu’est-ce qu’on claque pour nos enfants ! Ça commence dès la naissance avec tous les-petits-trucs-tellement-mignons-et-indispensables et puis ça continue avec trois activités par semaine pour en faire les nouveaux Mozart-Manaudou-Picasso (bah voyons !), des nouvelles fringues parce qu’on s’en fou de trouer les pantalons ou d’oublier son pull au parc. Et le combo anniversaire/Noël pour finir en beauté !