Bien sûr que je vérifie toujours les devoirs.

Shiva
Créatrice de Parent Epuisé
à la tête d’une famille recomposée

Comme si on n’en avait pas assez, des « devoirs » !!! Au tout début, au CP, au moment où tout est nouveau, je trouvais que ça avait quelque chose de merveilleux, les devoirs d’école. Et puis petit à petit c’est devenu une méga corvée.

Parce que quand je rentre la tête à l’envers du boulot et que je n’ai déjà aucune idée de ce que je vais faire à manger (faites qu’il y ait des pâtes et une sauce pesto en boîte dans mon placard siouplé), la dernière chose que j’ai envie de me taper, c’est les dénominateurs communs ou la poésie de 5 strophes.

Moi, même si je prétends le contraire, j’oublie un jour sur 2 de vérifier le carnet (IL FAUT REGARDER TOUS LES JOURS LES PARENTS), ce qui me vaut un joli éveil en sursaut plein de culpabilité à 3h du mat « Oh merde, j’ai pas vérifié les devoirs, je suis un mauvais parent. Encore une fois », et puis finalement je me rassure comme je peux en me disant qu’ils sont dignes de confiance et que c’est sur, ils ont bien tout fait par eux-même….c’est beau l’autonomie ! Jusqu’au petit déjeuner où j’espérais un moment de partage et que c’est plutôt un moment de division (au sens propre).

Allez, courage, plus que…10 ans ! Après, on dira qu’on comprend plus.

Bien la bise !

LA VIE LA VRAIE

LE MATCH

Pour ou contre les devoirs ?

Bah CONTRE non ? Oui on sait que ça favorise l’autonomie de l’enfant (toussa toussa) mais faut quand même avouer que les devoirs sont rarement un moment de complicité familiale. Nan, chez moi, c’est plutôt un moment de surprise. La surprise de découvrir un dimanche 5 janvier à 22h43 qu’il y avait un devoir en plus sur école directe (plaisir d’offrir, joie de…). Du coup, entre être pour ou contre, mon coeur balance, c’est pour ça que j’ai trouvé intéressant de me (re)plonger 2 minutes dans les « bons » côtés des devoirs. 

Les outils

Pour simplifier votre quotidien

Des astuces pour rendre les devoirs ludiques

Bien sûr, on a tous envie que l’enfant se précipite pour apprendre sa poésie, sa leçon d’histoire et nous montrer à quel point il gère les divisions (mouhahahaha).

Je ne sais pas comment ça se passe chez vous, mais à la maison, les devoirs du soir sont rarement un moment de rigolade (et si on se marre, c’est plutôt un fou rire nerveux…). Alors, même si on ne peut pas tout révolutionner, j’ai voulu creuser des pistes pour rendre ce moment plus fun et ludique pour tout le monde.  Parmi ce que j’ai trouvé (et qui colle à notre famille !) le fait de théâtraliser la lecture d’un énoncé ou  d’une leçon d’histoire a changé pas mal de choses !

Et vous ? Vous avez des astuces ? Si vous en manquez, regardez les conseils d’Aletha Solter, spécialiste de la parentalité consciente et ludique. 

Un guide anti-stress pour gérer les devoirs

Quelle est la bonne organisation à a voir ? Et s’il râle, je fais quoi ? Il galère…je l’aide jusqu’à quel point ? Autant de questions que l’on se pose pour faire en sorte que l’étape des « devoirs » soient la plus agréable possible pour tout le monde.

Pas facile de trouver le bon équilibre, n’est-ce pas ? En creusant le sujet (parce qu’en ce moment c’est clairement mon GROS point de douleur !), j’ai découvert ce guide qui traite un grand nombre des  questions que me pose…et peut-être que vous aussi ! Jetez-y un coup d’oeil, il y a pas mal d’astuces à garder en tête.