Je suis jamais vulgaire, sauf pour…

Ces gens chez qui ont dit des gros mots…

Shiva

Pfff, franchement, j’ai toujours trouvé qu’il y avait des gens qui ne savaient pas éduquer leurs enfants. Nan mais vraiment quoi. “Chiant, con, connasse, putain, bordel….” Comment un bon parent peut-il prononcer ces “cacas verbaux” devant de petits être si purs et innocents qui ont besoin de pousser bien droit ?

Ahahaha ! Vous y avez cru ? Dans la vraie vie, c’est vraiment ce que je pensais avant d’avoir des enfants, et puis bien sûr, après, une fois que j’ai compris que les jolies théories que tous les non parents se bousculent pour écrire étaient toutes totalement bidons, j’ai un peu revu mes principes.

Soyons clairs. J’adore dire des gros mots, justement parce qu’on m’a dit toute mon enfance que c’était mal. Cette sensation d’interdit est quand même assez délicieuse, pour ne pas dire jouissive (oh yesssss).

Mais quand ce sont mes enfants qui les prononcent, tout à coup, ce n’est plus du tout un acte de liberté mais bien une agression auditive et je n’aime pas du toouuuuuuut ça.

Bienvenus dans la schizophrénie parentale, faites ce que je dis, pas ce que je fais ! A partir de 10 ans, il ne faut pas se leurrer, on se fait sacrément griller par les enfants qui savent que non, on ne parle pas vraiment comme Molière. 

Alors, comment réagir avec toutes ces contradictions ? Je vous préviens de suite. JE N’AI PAS CETTE REPONSE. Juste de quoi secouer nos zygomatiques et un petit peu nos neurones, enfin, ce qu’il en reste 😉

Kiffez bien wesh <3

LA VIE LA VRAIE

OUPS

10 mots grossiers pour briller sans paraître vulgaire

ASTUCES

0 culpabilité

Ceci va vous changer la vie

Vous êtes en mission “anti gros mots” tous les jours ? On a eu une petite idée pour les tolérer sans les entendre de la bouche de nos enfants. On vous montre.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *