La joie de la garde alternée

Une réponse pour “La joie de la garde alternée

  • Anna

    Bonjour,
    J’adore votre contenu mais là je me sens obligée de reagir concernant la garde alternée. Parler de joie de la garde alternée…. je ne pense pas. Enfin pour les parents sûrement, pour les enfants beaucoup moins.
    Etant enfant de parents divorcés ayants optés pour la garde alternée, avec la bonne idée de faire 1 jour sur 2….. je peux vous dire que les dommages collatéraux sont les enfants.
    Alors oui ça arrange bien les parents qui peuvent faire leur vie de leur côté quand ce n’est pas leur jour de garde, “revivre” sans se soucier de leurs enfants parcequ’ils sont avec l’autre parent, mais les dégâts que tout celà fait sur les enfants, personne ne le prend en considération. Perte de repère, toujours obligé de changer de maison, d’endroit pour dormir.
    Je suis désormais maman à mon tour de 2 enfants et jamais je ne leur infligerai une garde alternée et si par malheur on devait se séparer avec mon conjoint (lui aussi est enfant de parents divorcés), nous resterons habiter quand même ensemble pour ne pas infliger ce traumatisme à nos enfants, jusqu’a ce qu’ils soient assez grands. Traumatisme que nous avons vécu tous les deux et dont personnellement je paie encore les pots cassés.

    Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *