Comment un mauvais prénom peut ruiner une vie

Shiva
Créatrice de Parent Epuisé
à la tête d’une famille recomposée

C’est drôle comme tu as toujours un milliard d’idées de prénoms avant d’attendre un enfant, et dès que ça te tombe dessus, paf, tout à coup plus rien ne va. Parce qu’un prénom, ça n’a quand même rien d’anodin, et on le porte toute sa vie. Comme l’enfant, en fait mouahaha.

Et puis vous savez ce qu’on dit : le prénom a une influence non négligeable sur la personnalité de l’enfant. Quelle pression ! Moi qui m’appelle Shiva, je ne peux que vous le confirmer. Aujourd’hui, je suis heureuse d’avoir ce prénom original qui fait qu’en général on ne l’oublie pas, en revanche, quand j’étais petite je rêvais de m’appeler Émilie Dupont, et j’angoissais à l’idée de devoir répondre à « pourquoi tu t’appelles comme ça blablabla? » que je prenais comme une intrusion dans ma vie.

Bref, il faut bien peser les pour et les contres. Sans parler de personnages historiques que ça peut évoquer. Évidemment, personne n’oserait appeler son enfant Jésus (en tous cas en France), ou, à l’opposé, Adolphe, alors même que ce prénom a pu être à la mode avant guerre. Bref, une fois que les principaux obstacles sont levés, vient le plus dur : je crois qu’il faut « tomber amoureux » du prénom…et que les 2 parents soient d’accord…pas facile ! Allez, pas de pression, vous risquez juste de ruiner sa vie hahaha !

Mais non, mais non, je plaisante. Voici quelques infos qui pourraient bien vous aider ! Je vous bise,

LA VIE LA VRAIE

LE CHIFFRE QUI PIQUE

28%

C’est la part des parents qui regretteraient le prénom choisi pour leur enfant, selon un sondage réalisé auprès de 2 000 Britanniques pour le site Channelmum. Ça paraît dingue non ? Et pourtant, quelle pression ce choix prénom ! À peine baby dans le ventre que chacun y va de son hypothèse, de ses questions…de ses conseils ! Et puis, il y a le stress des parents qui hésitent alors que baby est là et qu’ils n’ont que 3 jours pour se décider. Il y a l’envie d’être original, de trancher avec ses origines (ou pas !), de rendre hommage, d’imiter une star… Bref, on comprend pourquoi certains regrettent parfois !

OUTILS

Pour se sentir mieux

7 étapes pour choisir le prénom

Impossible de vous mettre d’accord sur le choix du prénom ? Méthode classique : vous prenez un livre de prénoms et vous parcourez les pages. Pas mal mais comment faire quand il reste 5 choix et que vous n’arrivez pas à vous mettre d’accord ?  En fouinant pour préparer cette newsletter, j’ai trouvé ce mini guide qui reprend les principes de bases (chercher la signification du prénom, le traduire, le prononcer à haute voix…) pour y voir plus clair. Je vous la partage, je paris que ça vous aidera à réduire votre short list !

QUESTIONS

Pourquoi est-ce important de raconter à l’enfant l’histoire de son prénom ?

Au moment de choisir un prénom, on peut être motivé par plusieurs choses. L’envie de rendre hommage à quelqu’un, l’envie de trancher avec ses origines, l’envie d’un son particulier… Bref, chacun a son histoire et si l’on en croit Chantal Rialland, psychogénéalogiste, il ne faut pas se priver de la raconter à son enfant : « Quand on naît, on nous donne des étiquettes, affective et intellectuelle. Les prénoms sont la première projection de notre famille sur nous. Ils permettent de comprendre ce que nos parents ont souhaité que nous reproduisions. Ce qui est indispensable si l’on souhaite s’en libérer ! »
Extrait de cet article

ÇA RESTE ENTRE NOUS

100% déculpabilité

Parcourir les prénoms improbables

Athéna Cherokee, Perle-Étoile, Djémission, Boghosse, Euthanasia, Winner… Si vous êtes en pleine hésitation des prénoms, je ne peux que vous conseiller cette liste aussi atypique que jouissive de prénoms improbables…avec un coup de coeur aux commentaires écrits par l’auteur de l’article, à côté de chaque prénom. Un bijou.