LES CONSEILS DE LA TEAM: ORGANISER LE CONFINEMENT

Ça va être long et dur, il va falloir être sacrément organisés pour ne pas que ça finisse en pugilat avec tout le monde qui se déteste, un niveau d’énervement au top, en bref, des lions en cage…. Voici donc les 1er conseils, à prendre très au sérieux pour tenir sur la durée.

1. ORGANISER LES RÔLES, LE TEMPS ET L’ESPACE

Les rôles et le temps

Il n’y a pas de raison que ça soit toujours les mêmes qui s’y collent, donc cette fois, l’égalité des rôles, c’est une question de survie. Alors papa, maman, selon que l’un travaille ou non, le partage des corvées et des tours de garde est INDISPENSABLE ! Pour n’aborder le sujet désagréable qu’une seule fois pour toutes et l’oublier comme on peut ensuite, définissez bien qui s’occupe des enfants de quelle heure à quelle heure, ou 1 jour sur 2, ou les matins etc et essayez de vous y tenir ! Il y aura bien sûr les moments à plusieurs, mais ça, à priori, ça ne pose pas (encore) de problème 🙂 !

L’espace

Selon la taille de votre habitation et l’accès ou non à un espace extérieur, il faut prévoir des zones séparés selon les activités afin de ne pas avoir la sensation d’étouffement au bout de 3 jours. Par exemple, lundi, vous travaillez dans la chambre, les enfants sont au salon, mardi, c’est l’inverse, mercredi, dans le bureau etc etc….Téléchargez ici la fiche d’organisation des rôles, du temps et de l’espace

2. ORGANISER LES RÈGLES

Établissez dès que possible une charte familiale avec les enfants, à définir ensemble, avec des interdits et des droits, du négatif et du positif auquel tout le monde adhère et avec signature (les enfants adorent). Par exemple:

  • Interdit de réveiller les parents avant 8h (hyper importante celle là pour survivre 🙂
  • Quand on a besoin de quelque chose, on attend que le parent soit dispo sauf si urgence et on l’écrit sur le cahier de la famille qu’on improvise, ou une feuille)
  • Obligation de sourire au maximum, râler le moins possible (on peut quantifier si on veut en donnant des quotas du type  “droit à 3 râlages” qui rend la chose plus ludique et va faire que les enfants vont s’y astreindre
  • Droit d’interrompre pour un petit câlin ou un bisou
  • Tout le monde met la table…

LE TÉMOIGNAGE DE LA TEAM

Pauline
Membre de Parent Epuisé
42 ans, a eu envie de vous partager ce sujet qu’elle a mis en place dès ce week end avec sa fille. Rencontrez-là !

“Moi c’est Pauline de la team épuisée, ou plutôt “confinée” … 🙁 On se connait pas encore très bien parce que normalement, je suis plutôt dans l’ombre des réseaux, des posts et des articles, au développement de l’activité avec nos partenaires…. 

J’ai 42 ans, deux enfants Violette 8 ans en CE2 et Théodore 5 ans et demi (en “moyenne” comme il dit), un cher conjoint – Cyril – (on n’est pas marié;) et là on est tous les deux en télétravail, avec les enfants, dans un appartement à Paris. 

Alors …. Après deux bons maux de crâne ce week-end, symptomatique d’une belle prise de tête et d’un petite montée de stress, on récupère notre sang froid et on s’organise en famille. Nous avons choisi de rester à Paris…

Et maintenant on fait comment pour vivre à 4 tous ensemble, sans péter un plomb ? 

Et bien c’est ma fille Violette qui a donné l’impulsion. Elle m’a dit : “Maman, y a pas école, j’ai besoin d’un planning.

Il ressortira forcément du bon de cette période… et moi, depuis le temps que je me disais qu’on vivait comme des cons à 200 à l’heure, sans prendre le temps de rien, qu’on surconsommait et tout et tout.. Bah là au moins, on freine d’un coup, arrêt sur image, et on teste un autre extrême… Et la voie la plus juste sera certainement celle du milieu, comme souvent …  Affaire à suivre … 

Des bisous de loin 

Pauline”.