Confinement jour 9 : l’heure de la résilience

LE TÉMOIGNAGE DE LA TEAM

Delphine
Membre de Parent Epuisé
à la tête d’une famille avec un mari, un chat, et un enfant de 2 ans et demi

Comment ne pas divorcer à l’issu du confinement ? La question se pose sérieusement quand l’un travail et l’autre a la tâche de s’occuper des enfants. Pour celui qui bosse, la journée est un long tunnel sans pause. Car même le déjeuner est devenu une corvée. Et le soir, quand l’ordinateur est enfin éteint, il faut prendre le relai. Donner le bain, préparer à manger, coucher tout le monde. Il est alors (si on a de la chance) 21H quand on peut enfin souffler. Pour celui qui s’occupe des enfants, idem, mais avec en plus une grosse frustration qui s’abat sur celui qui travaille, en dépit de la pression qu’il subit déjà. On ne va pas se mentir, c’est TRES compliqué. Alors que vous soyez dans un cas ou dans l’autre, je vous invite tous à respirer, et à faire preuve de bienveillance. Il n’y a pas de bonne place, on est tous dans la même mouise.

LE MOMENT ZEN

En couple, je n’ai pas encore trouvé, mais avec ma fille, on se cherche des petits moments. Et celui des albums photos est assez doux. On plonge dans les souvenirs de sa naissance, ou bien même de périodes où elle n’était pas née. Je lui parle de la famille, de ses racines, et elle pose beaucoup de questions. Qui souvent commencent par « et pourquoi », mais enfin, c’est un moment assez calme 🙂

LA RECETTE : le risotto aux champignons

Habituellement tout ce que j’utilise est frais, mais en période de confinement je ne vous cache pas que pour les champignons, c’est une conserve !

Pour 4 personnes il vous faut :

– 250g de riz à risotto
– Une petite boîte de champignons qu’on égoutte
– 1 oignon
– 1 gousse d’ail
– 1L de bouillon (2 cubes)
– Un peu de crème et de parmesan

D’un côté on fait revenir les champignons avec l’ail, la crème et le parmesan. De l’autre on fait revenir le riz avec l’oignon. Quand le riz devient translucide, on ajoute le bouillon par louche, jusqu’à absorption. Une fois que vous avez terminé d’ajouter tout le bouillon, vous réunissez les deux préparations et c’est prêt !

LA MINUTE D’APPRENTISSAGE : la propreté

Ayant une fille de 2 ans et demi, qui se laisse tenter par les toilettes à la crèche et qui arrive à faire « des couches sèches » après la sieste, on s’est dit ne serait-il pas le moment de prendre le temps pour la propreté ? Le matin, après un passage aux toilettes, on enlève la couche et on teste. Il y a quelques accidents mais depuis quelques jours elle commence à demander d’aller aux toilettes AVANT d’avoir fait quelques gouttes dans le pantalon… Il faut bien évidemment aussi penser à proposer aussi souvent que possible.

LE MOMENT DÉFOULOIR : le parcours sportif

En intérieur ou dans le jardin (le vôtre hein, on ne sort pas !), munissez-vous de tout ce qui vous tombe sous la main pour créer un véritable parcours du combattant, chaise pour passer en dessous, briques de lait à éviter, rouleaux de PQ à enjamber, laissez votre imagination parler, pour une fois, faire du bazar, c’est autorisé ! N’hésitez pas à corser le programme en posant une question culture à mi-parcours (évidemment si votre enfant à moins de 3 ans, reconnaître le cri d’un animal ce sera déjà pas mal ), si on peut apprendre en suant, c’est bon à prendre 🙂