« Tout se joue avant 3 ans ? » Mon C** !

Shiva
Créatrice de Parent Epuisé
à la tête d’une famille recomposée

J’ai toujours trouvé cette phrase hyper anxiogène, voire un peu douteuse quand même. Je me souviens avoir entendu que les enfants peuvent engranger des phonèmes (des sons produits par la prononciation de mots dans différentes langues), sans distinction jusqu’à leurs 6 mois. Après, c’est « trop tard ». Donc si j’exposais mon fils à un maximum de langues avant 6 mois, je lui donnais plus de chances d’être une star en 6e, parce qu’après c’est trop tard, le cerveau a déjà bifurqué vers la langue maternelle… Et c’est la même chose pour tout. Il faudrait leur faire faire tous les sports, toutes les activités artistiques, tous les voyages de la terre, bref TOUT pour avoir une petite chance d’en faire des gens sains, équilibrés, curieux et malins.

Parce que si on prend cette phrase au 1er degré, passé le cap fatidique des 3 ans, on n’est plus bons à rien ? Alors à 4 ans, c’est bon, on peut prendre sa retraite parentale ? On nage en plein délire quand même là, non ? Je trouve qu’on a déjà suffisamment de pression pour bien faire et que les apprentissages se font toute la vie, ce n’est jamais trop tard, JAMAIS. Moi je connais des gens qui se sont mis au piano à 30 ans et qui jouent comme des Dieux, qui ont commencé la voile à 25 et sont devenus pros à 30, bref, cette pression, j’aimerais bien comprendre d’où elle vient pour de vrai, et s’il y a un peu de vrai, de quoi il s’agit vraiment.

Aujourd’hui on a donc creusé le sujet avec la Team, je vous laisse vous faire votre avis !

Des bises !

Shiva

LA VIE LA VRAIE

LA QUESTION DU JOUR

…NEUROMTYHE ?

J’ai commencé ma recherche sur le sujet par un petit jeu : celui de taper « tout se joue avant » sur mon moteur de recherches. Bon bah, on m’a suggéré « 6 semaines, 6 mois, 3 ans, 6 ans, … » pour compléter ma phrase. Aaaaah donc est-ce que tout ne se jouerait pas, euh, tout le temps en fait ? Pourquoi ce stress sur les 3 premières années alors ? Eh bien parce qu’à force d’accumuler les données et théories sur le sujet, on obtient un neuromythe (= une fausse info sur le cerveau) qui fait fureur dans la communauté des parents ! Bon alors, « après 3 ans, c’est trop tard » ? J’ai trouvé une réponse claire (foncez au n°4 !), je vous laisse lire tout ça ! 

OUTILS

Pour avancer sans pression

Comment accompagner baby dans son développement ?

En discutant avec une amie qui a une petite de 2 ans…j’ai eu un véritable blanc au moment de me rappeler ce que fait/ne fait pas encore un baby à cet âge-là ! C’est un peu comme les grosses galères du début que l’on oublie au point d’avoir très envie d’agrandir la famille (vous me direz sinon on ne ferait pas de 2e haha). On zappe certaines choses pour ne retenir que les meilleures, les plus fortes. En revanche, vous dire précisément leur quotidien entre 1 et 3 ans…euh je sèche un peu. Pour contraster avec le fameux « tout se joue avant 3 ans », misons sur un peu de zen avec un guide d’astuces et conseils pour accompagner les babies tranquillement dans leur quotidien.  

ZOOM SUR

Le burn-out des enfants

Après j’arrête mais je ne voulais pas vous quitter sans aborder ce dernier point qui me tient à cœur ! Le problème avec les phrases du genre « tout se joue avant 3 ans », c’est l’effet qu’elles provoquent chez nous parents (ou futurs parents)…et chez certains enfants ! Au fil de mes recherches sur le sujet, j’ai vu que l’on parle de plus en plus du burn-out des enfants. Bah oui, à vouloir les rendre bilingues, pianistes émérites, danseurs, chanteurs, footballeurs…ben on les saoule (et on se ruine !). Bref, après toutes mes lectures, je me suis juste dit : revenons à l’essentiel. Déstressons-nous un peu sur les attentes et les ambitions. Mieux vaut les porter tout au long de leur parcours plutôt que penser à tout ce que baby ne sait pas encore faire. Tout vient à point…!