Survivre au 4e trimestre

Shiva
Créatrice de Parent Epuisé
à la tête d’une famille recomposée

Je me souviens de cette période étrange quelques mois après la naissance de mon premier, les fameux “4 mois”, et parfois je me dis: “Mais comment ai-je pu survivre à ça.”

Entre le bébé trop chou trop tout mais qui a des reflux, des coliques, qui hurle à heures fixes tous les jours à 19h, refuse de dormir la nuit et la maman qui se sent toute abîmée, épuisée, n’a pas compris le mode d’emploi (purée mais à quoi ça sert que plusieurs milliards de personnes aient déjà vécu ça si ça ne sert à rien pour les nouvelles ???), le couple qui ne se parle plus que pour se distribuer les tours de garde, on ne peut pas dire que ça soit exactement la plus belle période de la vie.
Fort heureusement, il y a quand même des tas de bons moments (quand l’enfant dort mouhahaha) et surtout… ON SURVIT !
Alors à toutes celles et ceux en plein dans cette phase et qui croient que désormais toute la vie sera comme ça, ne vous inquiétez pas. Ça sera pire ! Non, je plaisante 🙂 Ça ne va pas durer, et bientôt vous en rigolerez.
Voici donc une sélection de la Team pour se défouler un peu, rigoler, déculpabiliser et relativiser !
Je pense fort à vous
Bises!
Shiva

LA VIE LA VRAIE

LE CHIFFRE QUI PIQUE

28 minutes

C’est à peu près le temps de libre qu’auraient les mamans françaises des 0-3 ans d’après une étude européenne mené en 2011. Les chiffres datent (je n’ai pas trouvé plus récents…dingue non ?) mais bizarrement, ça donne quand même un photographie assez dure du temps que l’on s’accorde nous les mamans !  

OUTILS

Pour se sentir mieux

Rire pour décompresser

Invitée régulière de la Team Épuisée, Isabelle (nutritionniste-diététicienne, réflexologue et co-fondatrice de Be Lively) nous parle aujourd’hui de son astuce zen quand on sent venir le petit coup de blues : le yoga du rire. L’idée ? Rire pour aider notre corps à synthétiser de la sérotonine, l’hormone de la bonne humeur, et des endorphines, qui diminuent l’anxiété. Et le faux rire ça marche aussi ? Oui ! Le cerveau ne fait pas vraiment la différence !

ZOOM SUR

Le concept du “continuum”

Ça y est, ça fait 4 mois, et on se dit qu’il est temps de se décoller un peu du baby. Entre les sales remarques “tu es trop collée, la fusion c’est pas bon” et les “c’est important de rester avec lui”, et notre envie schizo de le bisouter et de le reposer immédiatement après en se disant “mais pourquoi l’ai-je pris”, on ne sait plus grand chose. En réalité, après 9 mois à ne fournir aucun effort pour être nourri, au chaud et bercé H24, baby Tanguy a encore besoin de temps pour prendre ses marques et s’adapter à la jungle du monde réel.

Pas de panique, vous voilà dans le fameux quatrième trimestre ! Ah oui, on en parle moins hein de cette période, pourtant ce “concept” date quand même de 1975. Le principe ? Il s’agit tout simplement d’une période d’adaptation (qui varie selon chacun, pas de pression) pendant laquelle maman et baby sont très proches physiquement. Donc, à toutes les mamans qui ressentent l’envie/le besoin de rester collées à baby encore quelques temps…kiffez ! “Et si bébé veut plus me lâcher ?” Selon Jean Liedloff, qui a publié un essai sur le continuum en 75, les babies finissent pas se détacher eux-mêmes lorsqu’ils se sentent à l’aise et en confiance !

CONFESSIONS INDIGNES

L’interview sans langue de bois !

Quand j’ai rencontré Franck Dubosc pour qu’il me parle de son rôle de papa à l’ouest dans “10 jours sans maman”, j’ai beaucoup ri, tellement qu’on a dû couper pas mal de passages au montage parce que je gloussais trop et que c’était gênant. Je trouve ça cool qu’il ait parlé sans langue de bois, et en plus je m’attendais à une interview sérieuse et policée, alors voici le résultat, j’espère que vous vous marrerez autant que moi !